Les nouvelles tendances du tourisme

Cet article résume un podcast diffusé sur Radio France, avec Guy Raffour (expert en e-tourisme, fondateur du cabinet Raffour interactif) et Saskia Cousin (anthropologue, maîtresse de conférence à l’Université Paris Descartes).

Ecoute complète via ce lien.

Un besoin vital de partir

Cet été 2022, le secteur touristique a vécu une période de « rattrapage post-covid ».
Les touristes ressentent la nécessité de partir pendant les congés estivaux : c’est un besoin vital.

Les vacances symbolisent une rupture entre le temps de travail et le temps de loisirs.
Elles sont également la « récompense du fruit de travail d’une année ».

Quelles différences entre les années pré-Covid et la saison 2022 ?

On peut résumé ces différences en 5 points :

  1. Les départs s’étalent sur 4 mois ; de juin à septembre.
  2. Les touristes recherchent de lieux à proximité, moins fréquentés.
    Il y a un attrait pour les espaces les moins courus, comme la campagne.
  3. Une montée en gamme des commodités et des prix, ainsi qu’en professionnalisme des prestataires touristiques.
  4. Davantage de départs en couple ou en individuel. Il y a moins de groupes qu’avant.
  5. La personnalisation des séjours.

La recherche du lieu s’est complexifiée en prenant compte de plusieurs facteurs : le dépaysement, le lieu, la qualité des hébergements, les activités aux alentours, le budget…

Pour les visiteurs, il est désormais nécessaire d’organiser constamment leur séjour, impliquant une pré-organisation à la carte et une organisation sur place. L’accès aux informations via Internet (site web, réseaux sociaux) est primordial.

Sur place, les activités se font en fonction des envies, de la météo, de la fatigue… mais également suivant les conseils de la part des hôtes.

« Nouvelles » motivations des visiteurs

Le fait de dire « On va à tel endroit pour visiter les alentours » est un principe.

En pratique, le lieu est choisi pour répondre à 3 grandes motivations : 

  1. Se déconnecter du quotidien
  2. Se reposer
  3. Se retrouver (en famille, entre amis)

Et l'inflation dans tout ça ?

Actuellement, l’inflation ne remet pas en cause les vacances, même si on fait attention. L’essentiel est de partir.

Testez votre éligibilité à l'ORC

Quel est le nom de votre activité ?